attiser


attiser

attiser [ atize ] v. tr. <conjug. : 1>
• 1209; lat. pop. °attitiare, de titio « tison »
1Aviver, ranimer (un feu). Il « remit une bûche dans le feu, puis la souleva avec des pincettes pour attiser la flamme » (Maurois).
2Fig. Rendre plus vif. Attiser l'ardeur, les convoitises, les désirs de qqn. embraser, enflammer, exciter. Attiser les haines, la discorde, une querelle. aigrir, envenimer, irriter. N. m. ATTISEMENT , 1690 .
⊗ CONTR. Éteindre, étouffer. Assoupir, calmer.

attiser verbe transitif (latin populaire attitiare, du classique titio, tison) Aviver un feu en lui fournissant de nouveaux matériaux, en soufflant, etc. : Le vent a attisé l'incendie de forêt. Exciter, rendre plus violent un sentiment : Attiser les convoitises.attiser (synonymes) verbe transitif (latin populaire attitiare, du classique titio, tison) Aviver un feu en lui fournissant de nouveaux matériaux, en...
Contraires :
- éteindre
Exciter, rendre plus violent un sentiment
Synonymes :
Contraires :
- étouffer

attiser
v. tr. Aviver (le feu).
|| Fig. Exciter, aviver (un sentiment). Attiser la discorde, la jalousie.

⇒ATTISER, verbe trans.
I.— Emploi trans.
A.— Animer un feu en rapprochant les tisons, en avivant la flamme. Attiser le feu, l'incendie; attiser le bûcher :
1. — Il a fallu que j'attise le feu avec un soufflet pendant qu'ils jetaient leurs papiers dedans. Je recevais toute la fumée dans la gueule.
SARTRE, La Mort dans l'âme, 1949, p. 65.
P. ext. [L'obj. désigne le foyer, le lieu où se trouve le feu] Attiser un poêle, un réchaud, un trépied.
B.— P. métaph. et au fig.
1. Attiser le feu de... Aigrir les esprits, envenimer les discordes, exciter les passions (en partic. charnelles). Attiser le feu des discussions politiques, le feu de la guerre civile, le feu de la haine et de la discorde :
2. Vous savez bien qu'en 1914 nous marchions à la guerre civile. Tout le long de la guerre, nous avons vu des agents de l'étranger et, à côté de ces traîtres avérés, des traîtres inconscients, souffler sur nos vieilles querelles, les attiser. Ce n'est pas tout de mettre la main au collet de ces ennemis de la paix publique, il faut mettre le pied sur ces vieux tisons d'incendie. C'est cette conciliation qu'il faut chercher.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 12, 1919-20, p. 199.
3. ... l'exaltation folle de ma nature a besoin d'attiser, de réchauffer sans cesse, de faire entrer en combustion et en quelque sorte de consumer au bénéfice du ciel jusqu'aux besoins moraux eux-mêmes.
DU BOS, Journal, 1927, p. 343.
4. Les hommes devraient donc chasser tous ces mauvais bergers, [les méchants et pêcheurs en eau trouble] ces fauteurs de guerre intestine : les sophistes qui brouillent les cartes, les avocats qui fomentent les procès et jettent de l'huile sur le feu de peur que les plaideurs ne se réconcilient, les belles-mères qui attisent instinctivement la désunion conjugale. — Il est facile d'imputer aux autres sa propre mauvaise volonté, et plus difficile, hélas! de liquider la mésentente en dénonçant les parasites ou la lune.
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien, 1957, p. 184.
Attiser (une passion). Même sens. Attiser le désir, la haine, une passion.
P. ell. Attiser qqn. Exciter les convoitises, les désirs, les passions (gén. d'ordre charnel) de quelqu'un :
5. Je pourrais donc parfaitement, en somme, si je le voulais bien, demeurer chaste; mais il faudrait ordonner à ma misérable cervelle de se taire et je n'en ai pas la force! — C'est effrayant tout de même, dire que je suis plus attisé que dans ma jeunesse, car maintenant mes désirs voyagent et, las de l'abri coutumier, ils partent à la recherche du mauvais gîte!
HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 68.
Arg. Attiser la cabane pour attiger (cf. A. DAUZAT, L'Arg. de la guerre, 1918, p. 242).
2. P. ext. Rendre plus aigu, plus vif :
6. ... soudain tout l'Orient éclata en musique. C'était plein d'incandescences et de laves qui de seconde en seconde allaient chacune attisant sa couleur, brillant en brillant, sombre en sombre, ...
MONTHERLANT, Le Songe, 1922, p. 102.
II.— Emploi pronom.
A.— Le feu, la flamme s'attise (cf. ex. 7).
B.— P. métaph. et au fig.
1. Emploi réfl. :
7. Quand vous me parliez, tout à l'heure, c'était déjà autre chose : je m'attisais sous vos coups comme cette flamme sous le vent.
MONTHERLANT, Les Olympiques, 1924, p. 372.
2. Emploi réciproque :
8. Ils chantent le mot, se provoquent l'un l'autre à le chanter davantage, comme les chiens s'attisent l'un l'autre en aboyant.
MONTHERLANT, La Petite Infante de Castille, 1929, p. 589.
PRONONC. :[atize], j'attise []. BARBEAU-RODHE 1930 note une durée mi-longue pour la 2e syll. de l'infinitif.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1140 atisier fig. « exciter, irriter, envenimer » (Hist. Joseph, éd. E. Sass, 192 ds T.-L. : Et encore i ot al, Qui atisa le mal); ca 1175 au propre « aviver, ranimer (un feu) » (CHR. DE TROYES, Chevalier Lion, éd. W. Foerster, 1780, ibid. : Ausi con la busche qui fume Tant que la flame s'i est mise. Que nus ne sofle ne atise).
Empr. au lat. pop. formé sur titio « tison » (Ier s., CELSE, 2, 17 ds FORC.).
STAT. — Fréq. abs. littér. :199.
BBG. — Ac. Gastr. 1962. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 221. — PLAIS. 1969.

attiser [atize] v. tr.
ÉTYM. XIIe; atisier, fig., 1140; du lat. pop. attitiare, de titio « tison ».
1 (V. 1175). Aviver, ranimer (le feu) en rapprochant les tisons, en soufflant, etc. Feu. || Attiser le feu avec un attisoir, un éventoir, un soufflet. || Attiser l'incendie.
1 Delamain remit une bûche dans le feu, puis la souleva avec des pincettes pour attiser la flamme.
A. Maurois, Bernard Quesnay, IX.
Par métaphore. || Attiser le feu de la guerre. Feu (mettre de l'huile sur le feu, souffler sur le feu).
2 Quand on se brûle au feu que soi-même on attise,
Ce n'est pas accident, mais c'est une sottise.
Mathurin Régnier, Satires, 14.
2 (1140). Fig. Rendre plus vif, exciter. || Attiser l'ardeur, les convoitises, les désirs de qqn. Embraser, enflammer, exciter. || Attiser les haines, la discorde, une querelle. Aigrir, envenimer, irriter.Attiser qqn, l'exciter (notamment, sensuellement; Aguicher, et → ci-dessous, cit. 6).
3 (Loin d'oser…) Approuver la fureur de votre emportement,
Loin que par mes discours je l'attise moi-même (…)
Racine, Iphigénie, III, 6.
4 Mon agitation crût au point que, ne pouvant contenter mes désirs, je les attisais par les plus extravagantes manœuvres.
Rousseau, les Confessions, III.
5 L'Espoir, dont l'éperon attisait ton ardeur.
Baudelaire, les Fleurs du mal, 80, « Le goût du néant ».
6 Cette belle dame qui n'a même pas la loyauté de livrer son corps aux malheureux qu'elle attise.
Léon Bloy, Choix de textes, p. 128.
7 La femme est faite pour donner la vie, non pour l'ôter, pour pacifier les querelles, non pour les attiser, pour panser les plaies, non pour les aviver.
Léon Daudet, la Femme et l'Amour, V, p. 102.
8 Le cabinet de Saint-James ne cessera d'attiser ces haines, d'armer ces hostilités.
Louis Madelin, Hist. du Consulat et de l'Empire, t. V, XII.
——————
s'attiser v. pron.
|| Le feu s'attise.Par métaphore. || « Je m'attisais sous vos coups comme cette flamme sous le vent » (Montherlant, les Olympiques, in T. L. F.).
Fig. (Récipr.). || Ils s'attisent l'un l'autre.
CONTR. Éteindre, étouffer. — Assoupir, calmer, pacifier.
DÉR. Attisant, attise, attisement, attiseur, attisoir.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • attiser — ATTISER.v. actif. Il n est d usage qu en cette phrase, Attiser le feu, qui signifie au propre, Approcher les tisons l un de l autre, pour les faire mieux brûler. Et au figuré, Attiser le feu, C est aigrir des esprits déjà irrités les uns contre… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • attiser — Attiser. v. a. Il n a d usage qu en cette phrase. Attiser le feu, pour dire, Approcher les tisons l un de l autre pour les faire mieux brusler. On dit fig. Attiser le feu, pour dire, Aigrir des esprits irritez déja les uns contre les autres …   Dictionnaire de l'Académie française

  • attiser — le feu, et le souffler, Ignem adiuuare, Semble qu il vienne de Ad et Titio, titionis, qui signifie Tison, Approcher les tisons l un de l autre, Attiser, Admouere titiones …   Thresor de la langue françoyse

  • ATTISER — v. a. Il n est usité que dans cette phrase, Attiser le feu, Approcher les tisons l un de l autre, pour les faire mieux brûler. Fig., Attiser le feu, Aigrir des esprits déjà irrités les uns contre les autres. ATTISÉ, ÉE. participe …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ATTISER — v. tr. Ranimer le feu en approchant les tisons l’un de l’autre pour les faire mieux brûler. Fig., Attiser le feu signifie aussi Aigrir des esprits déjà irrités les uns contre les autres. On dit aussi Attiser les haines, la discorde …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • attiser — (a ti zé) v. a. 1°   Approcher les tisons les uns des autres pour les faire brûler. Attiser le feu. 2°   Fig. •   Loin d oser.... Approuver la fureur de votre emportement, Loin que par mes discours je l attise moi même, RAC. Iphig. III, 6.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • attiser — vt. (le feu, les bisbilles) : atizî (Albanais, Villards Thônes). E. : Tisonner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • attisement — attiser [ atize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1209; lat. pop. °attitiare, de titio « tison » 1 ♦ Aviver, ranimer (un feu). Il « remit une bûche dans le feu, puis la souleva avec des pincettes pour attiser la flamme » (Maurois). 2 ♦ Fig. Rendre… …   Encyclopédie Universelle

  • aviver — [ avive ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1160; « s animer » v. 1121; de 1. a et vif 1 ♦ Rendre plus vif, plus ardent ou plus éclatant. ⇒ animer. Aviver le feu. ⇒ activer, attiser. « L Arabe avivait les braises en soufflant » (Duhamel). Aviver le …   Encyclopédie Universelle

  • souffler — [ sufle ] v. <conjug. : 1> • XIIIe; sofler 1120; lat. sufflare, de flare « souffler » I ♦ V. intr. (et tr. ind.) 1 ♦ Expulser de l air par la bouche ou par le nez, par une action volontaire (à la différence de l acte réflexe de la… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.